Image default
AlphaTauri Toro Rosso

Un pilote Honda chez AlphaTauri en 2021

Faenza a déjà accueilli des pilotes japonais au cours de son histoire. Ukyo Katayama en 1997, et Taki Inoue en 1995. Ce dernier sera rétrogradé comme pilote de réserve (sans roulage) suite au désistement d’un sponsor.

La saison passée, Toro Rosso avait déjà ouvert un de ses baquets à un pilote Honda Racing. Naoki Yamamoto avait piloté pour la Scuderia lors des essais libres du vendredi à Suzuka.

Naoki Yamamoto – Toro Rosso Honda – Suzuka 2019

Yuki Tsunoda, protégée de Honda Racing, actuellement en Formule 2 (chez Carlin) est pressentit pour un volant au sein de l’équipe italienne la saison prochaine. L’occasion de resserrer les liens entre le Groupe Red Bull et Honda ainsi qu’une facture moteur allégée. Le jeune japonais a remporté la course 2 à Barcelone le week-end dernier.

« Tout d’abord, Red Bull et Honda soutiennent Tsunoda car c’est un pilote très talentueux. L’an dernier, il a montré ses capacités en Formule 3, et cette saison, il menait en Autriche mais a terminé deuxième à cause de problèmes de communication radio. »

« Mais le week-end dernier, Yuki a gagné la course car il a fait progresser ses résultats sans arrêt et a gagné de l’expérience. Je m’attends à ce qu’il soit au volant d’une AlphaTauri, tôt ou tard. » Franz Tost, directeur d’AlphaTauri.

Related posts

Pierre Gasly à la porte des points, frustration à Faenza

Camille Oger

Toro Rosso entre deux rytmes en Autriche

Camille Oger

Toro Rosso repart de zéro, encore

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies