Image default
Divers

Souscrire à une assurance auto : comment procéder de manière correcte ?

La souscription à une assurance automobile est une démarche obligatoire. En effet, il est prévu par la loi que les véhicules à moteur à deux ou trois ou quatre roues devront être assurés. Tout comme la possession d’un permis de conduire en règle, assurer son véhicule est exigé. Dans le cas où cela n’est pas respecté, des sanctions seront appliquées par les autorités compétentes. Par conséquent, il ne sert à rien de procrastiner et de se mettre en quête d’un contrat d’assurance pour son auto.

Connaître les différents types d’assurance auto

Dans la pratique, la souscription ne se résumera certainement pas à la recherche d’une compagnie d’assurance et de demander de signer un contrat. La démarche est effectivement un peu plus développée que cela. Dans un premier temps, les futurs souscripteurs à une assurance auto auront tout intérêt à connaître tous les types d’assurance qui sont à leur disposition. Cela leur permettra de faire le bon choix. Sinon, ils peuvent toujours se faire aider par un professionnel dans le domaine. Faire appel à un courtier web sera une excellente initiative pour bénéficier des services d’un expert dans le secteur des assurances en ligne. Pour en revenir aux différents types d’assurances auto, on peut notamment distinguer les deux suivants :

L’assurance au tiers ou encore l’assurance obligatoire

C’est un contrat d’assurance auto qui couvre la responsabilité civile du conducteur en cas d’accident. La responsabilité des personnes qui se trouveront dans le véhicule au moment de l’accident est également couverte. Le contrat au tiers assure les dommages que l’automobiliste, ainsi que les autres passagers du véhicule, aurait pu causer à autrui, par le biais du véhicule en question. Les dommages peuvent avoir été causés aux tiers de manière directe, ou encore à leur véhicule et autres biens leur appartenant.

L’assurance tous risques ou multirisque

Ce second type de contrat d’assurance auto couvre la totalité des dommages qui seront constatés lors d’un sinistre. Cette couverture sera effective que le conducteur du véhicule soit responsable ou non des dégâts. Le contrat entre tout de même en vigueur dans le cas où les personnes qui ont occasionné le sinistre ne sont pas identifiées. La souscription au contrat multirisques générera de manière automatique une assurance du véhicule aux risques de catastrophes naturelles et aussi les aux attentats.

Communiquer toutes les informations nécessaires à l’assureur

Dans le cadre de la souscription à une assurance auto, il est demandé au propriétaire du véhicule de constituer une demande. Ce dernier comportera diverses informations utiles, concernant le conducteur et son véhicule. Fournir des renseignements véridiques et précis, permettra aux compagnies d’assurance de proposer le contrat le plus adapté à leur client. Si l’automobiliste a été déjà en collaboration avec une autre compagnie et que leur contrat a été résilié dans les règles, le précédent dossier récupéré par le conducteur devra être transmis à son nouvel assureur. Parmi les informations qu’il faudrait communiquer à la compagnie d’assurance, il y a :

  • Les précédents accidents vécus par le conducteur avec le véhicule.
  • Les franchises et les tarifs qui risqueront d’avoir une influence sur les garanties proposées par la compagnie d’assurance.

Related posts

[Vidéos] Résumé des essais de pré-saison

Camille Oger

La F40 ‘Minardi’

Jean-Michel Boileau

Perte de point permis probatoire : que faire ?

Loic

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies