Image default

Roger Penske, pilote dans les années 60, fonde sa propre écurie, Team Penske, en 1966. D’abord engagé, en championnat CanAm, puis de voitures de sport, s’engage pour la première fois en Formule 1 en 1971. Le Team Penske loue une Mclaren, les débuts sont prometteurs, Mark Donohue se classe 3e dès la première participation de l’écurie. Penske disputera deux courses en 71 comme écurie privée.
Penske revient en F1 en 1974 avec sa propre machine cette fois pour deux courses. Les véritables débuts de la première Penske F1, la PC1, c’est pour 75. Les premières courses sont difficiles, Donohue décroche une 5e places comme meilleur résultat. Une sortie de piste lors des essais du Grand Prix d’Autriche plonge Mark Donohue dans le coma, il décédera des suites de ses blessures le lendemain, c’est un coup dur pour la jeune équipe. Il est remplacé par John Watson.
1976 marque le début des bons résultat pour Penske, Watson décroche plusieurs 3e places, puis presque un an jour pour jour après le décès en Autriche de Donohue, Watson remporte la course, première victoire pour Penske et bel hommage à la mémoire du pilote disparue. La fin de saison ce fait plus compliqué, Penske perd son sponsor titre partie chez Tyrrell, les résultats ne suivent plus. Roger Penske décide en fin de saison de quitter la Formule 1. Plusieurs écuries privées, comme ATS, engageront des Penske en 1977 sans grands résultats.
Penske s’engage alors aux USA dans le championnat USAC, appelé plus tard CART puis Indycar, ainsi qu’en Nascar. Penske remportera ainsi 15 fois les 500 miles d’Indianapolis.
Les USA, reviendront en tant que constructeur en 1982 avec l’écurie Beatrice-Lola, fruit du partenariat entre Force de Carl Haas et Lola. Eric Broadley, patron de Lola étant consultant sur le projet. Le constructeur est néanmoins Lola, Carl Haas étant importateur de châssis Lola aux USA. Outre l’échec d’US F1 Team en 2009-2010, il faudra attendre 2015 pour voir un constructeur américain, lui aussi déjà engagé en Nascar arriver en F1, Gené Haas (aucun lien de parenté avec Carl Haas). Haas F1 construit sa voiture en partenariat avec Dallara et Ferrari ce qui cause parfois quelques grimaces du côté de la concurrence.

Related posts

Grand Prix de Russie, le point par Giancarlo Minardi

Camille Oger

Giancarlo Fisichella de retour en monoplace

Camille Oger

Voiture autonome, le futur approche

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies