Image default
Actualité Minardi

Le titre de Max Verstappen, le GP, Gian Carlo Minardi donne son avis

Max Verstappen Champion du monde. C’est le verdict rendu par la piste d’Abu Dhabi. Un résultat obtenu dans le dernier tour du dernier grand prix d’une saison passionnante. Je pense que le résultat final est juste, sans rien enlever à Lewis Hamilton et Mercedes qui, en tout cas, peuvent fêter leur huitième titre consécutif des constructeurs.

Nous avons assisté à l’une des meilleures saisons de ces dernières années. La seule chose qui ressort est le manque d’uniformité dans les décisions prises par les commissaires. Aujourd’hui encore, le directeur de course a fait partie des protagonistes, notamment lors du premier tour avec le beau freinage de Verstappen et la manœuvre suivante d’Hamilton qui a joué très habilement. Lorsque vous prenez des décisions, vous devez vous rappeler que nous avons affaire à des pistes avec de larges zones de sortie de piste, mais sur une piste historique, Lewis aurait terminé sa course plus tôt. Cela dit, je suis tout à fait favorable à l’idée de donner plus de liberté aux pilotes, pour autant qu’il y ait de l’informalité tout au long de la saison.

Alors que tout semblait perdu pour Verstappen, l’accident de Latifi et l’entrée de la voiture de sécurité ont rebattu les cartes. Je pense que l’erreur de Nicholas a été causée par une crevaison ou une défaillance suite au contact précédent avec la Haas de Schumacher. Son arrière-train a glissé.

À ce moment-là, Red Bull a mis le paquet, rappelant le pilote dans les stands pour qu’il s’équipe de la gomme rouge. Cela n’a pas été fait par Mercedes. Le reste a été fait par le pilote avec un autre bon dépassement.

Red Bull et Mercedes nous ont offert un incroyable défi de 22 grands prix et tous deux auraient mérité la couronne, et je pense que la « division » des titres des pilotes et des constructeurs est juste.

Ferrari dans le coup

Avec la troisième place d’aujourd’hui, Carlos Sainz termine sa première saison chez Ferrari à la cinquième place du classement général, devant Charles Leclerc. Un résultat qui ne me surprend pas. Avec les mêmes composés, l’Espagnol a fait un meilleur usage des pneus. Maintenant, c’est à Ferrari de fournir à ces deux gars une voiture capable de réaliser des résultats importants car, ensemble, ils sont capables de se battre pour le titre de constructeur.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Related posts

Marco Apicella, Jerez 1990

Camille Oger

Après Alfa Roméo, retour de Maserati en Formule 1 ?

Camille Oger

NASCAR Cup Series, Bristol

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies