Image default
Actualité

Le stage pour permis de conduire : quelques points essentiels à savoir

Perdre ses points de permis de conduire reste l’une des sanctions les plus courantes pour infractions commises sur la route. Il est tout de même possible de les récupérer d’une manière ou d’une autre. En tout cas, les conducteurs sont invités à accorder une attention particulière au stage pour permis de conduire. Dans certaines situations, ce type de stage est nécessaire. Voici quelques points essentiels à savoir sur le sujet.

Quand faire un stage de récupération de points de permis

Avant de s’intéresser au sujet de récupération de points de permis, il serait tout indiqué d’en savoir davantage sur la façon dont cela se passe réellement. Tout d’abord, il faut noter que le retrait peut être de 1 seul point à 6 points. Le nombre de points retirés est naturellement communiqué au conducteur en faute. Par ailleurs, les infractions sont cumulables et le total des points à retirer peut être de 8 au maximum. Si le nombre en question atteint 6, une lettre recommandée est adressée à l’automobiliste. Toutefois, il est possible pour les conducteurs de savoir exactement où ils en sont en allant consulter leur nombre de points à la préfecture ou sue le site internet de celle-ci. Il y a en fait trois manières de récupérer les points retirés de son permis de conduire. Ce sont :

  • l’absence d’infraction pendant 6 mois à deux ans,
  • le repassage du permis de conduire s’il ne reste plus aucun point au conducteur,
  • le fait de suivre un stage de récupération de points comme le stage point permis à Fontainebleau.

Dans ce dernier cas, trois situations peuvent se présenter et qui pourront pousser d’une certaine manière l’automobiliste à effectuer ce genre de stage.

  • Un acte volontaire du conducteur : ce dernier peut être animé d’une envie de faire de son plein gré le stage de sensibilisation à la sécurité routière afin de pouvoir récupérer jusqu’à 4 points sur son permis.
  • L’exécution d’une composition pénale : le Délégué du Procureur peut effectivement demander au contrevenant lors d’une composition pénale de réaliser un stage de sensibilisation qui conduira à une reconstitution des points perdus.
  • Le cas du permis probatoire : un automobiliste condamné pour une infraction ayant conduit à la perte d’au moins 3 points sur son permis de conduire peut-être obligé de suivre un stage de récupération, durant sa période probatoire. Le stage devra être effectué dans un délai de 4 mois et permet de récupérer jusqu’à 4 points.

Comment s’organise ce type de stage ?

Au programme d’un stage de récupération de points permis de conduire, les conducteurs seront sensibilisés sur : la sécurité routière, la logique de l’accident, mais également sur les motivations au volant, les limites des véhicules et aussi les lois physiques. Le sujet de l’alcool au volant peut tout à fait être abordé dans ce type de stage de sensibilisation dédié aux automobilistes pour la récupération des points retirés sur leur permis de conduire. À la fin du stage en question, une évaluation sera réalisée. Puis une attestation sera remise au conducteur.

Related posts

Grand Prix de Monaco : épreuve mythique depuis le premier Grand Prix en 1929

Camille Oger

Hommage à Ayrton Senna

Camille Oger

AlphaTauri fait le pleins de points

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies