Image default
Actualité Minardi

Giancarlo Minardi fait le point après le Grand Prix de Turquie

Valtteri Bottas a finalement réussi à remplir pleinement le programme de Mercedes, à savoir prendre des points à Max Verstappen et aider l’équipe à marquer de gros points dans le championnat des constructeurs, qu’elle continue de dominer devant ses rivaux directs Red Bull. En tant que professionnel, il a fait le travail en remportant une victoire importante, bien qu’il soit dans le dernier acte de son aventure avec Mercedes. Il est certain que dans un avenir proche, il sera difficile d’atteindre à nouveau ces résultats.

Une deuxième place très positive pour Max Verstappen. Sur le papier, il aurait dû être le favori, mais Red Bull n’a certainement pas brillé. C’était le grand prix des seconds coureurs. Comme Bottas, Perez a également accompli sa tâche en montant sur le podium, plaçant sa Red Bull devant Leclerc et Hamilton.

En ce dimanche, le champion britannique n’a pas été parfait, même si la cinquième place doit être vue sous un jour positif compte tenu de la pénalité de dix positions. Les deux prétendants au titre peuvent être satisfaits. Seuls six points les séparent les uns des autres.

Ce fut également un week-end positif pour Ferrari, qui a consolidé sa troisième place au championnat des constructeurs. Leclerc a obtenu le meilleur résultat possible en signant d’excellents chronos, tout comme Carlos Sainz, qui a fait une belle remontée. L’Espagnol a été le protagoniste de nombreux dépassements. Dommage pour la énième erreur lors de l’arrêt au stand qui lui a coûté, au minimum, une position. Dans toutes les conditions de piste, ils se sont confirmés comme la troisième force, derrière Mercedes et Red Bull.

Un week-end en demi-teinte pour McLaren, qui a dû se contenter de la septième place de Norris, tandis que la manœuvre risquée de Ricciardo n’a pas porté ses fruits.

Malgré la pénalité, que je trouve correcte, Gasly a quand même apporté quelques points à l’Alpha Tauri, en terminant le GP de Turquie à la sixième place. Il doit faire attention car, pour certaines courses, je le vois trop nerveux. Pour l’équipe, ses points sont fondamentaux, compte tenu de la difficulté actuelle de Tsunoda.

Après avoir été écarté de la Q3, tout comme Riakkonen, Antonio Giovinazzi s’est rapproché de la zone des points en terminant onzième devant son coéquipier.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Related posts

Alexandre Verdier à l’open BSRC du Mugello

Camille Oger

F1 | Gp Allemagne, LE POINT de Gian Carlo Minardi

Camille Oger

Quand Minardi lorgnait vers l’IndyCar

Jean-Michel Boileau

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies