Image default
Actualité

Bugatti sportive né en France

Bugatti est fondée par Ettore Bugatti en 1909. Très vite, il engage des voitures dans des courses, d’abord de la catégorie voiturettes, ancêtre de la F2 et F3, puis en catégorie Grand Prix, ancêtre de la F1. En 1925, Meo Constantini remporte la Targa Florio, une course prestigieuse à l’époque. En 1926 Bugatti, remporte le titre de champion européen des constructeurs de Grand Prix.

Bugatti, engage notamment le pilote monégasque Louis Chiron qui deviendra l’un des artisans des succès en Grand Prix de Bugatti avant guerre. Bugatti remporte de nombreux grands prix, mais doit faire face à une compétition acharnée mené par les Italiens d’Alfa Roméo, puis les Allemands de Mercedes et d’Auto-Union (Audi).

Après guerre, Bugatti reprend la compétition dans les nouvelles catégories, d’abord en F2 puis en F1 . À partir de 1948, les voitures Bugatti se feront rares sur les circuits. Il faut attendre 1956 pour voir le retour de Bugatti en F1. Maurice Trintignant, pilote pour Bugatti entre 1946 et 1948, est de retour au volant. La voiture est mal née. Le succès n’est pas au rendez-vous et Bugatti quitte la F1 après ce fiasco. Bugatti n’a pas retrouvé son niveau d’avant-guerre, malgré quelques podiums entre 46 et 48.

Lire la suite de notre article écris pour France Racing ici.

Related posts

Pierre Gasly solide 6e a Monaco

Camille Oger

Dendrobium hypercar électrique

Camille Oger

Giancarlo Minardi s’exprime avant le Grand Prix de Turquie

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies