Erich Zakowski fonde Zakspeed qui coure d’abord en championnat allemand de voitures de tourisme. L’écurie est engagée en F1 à partir de la saison 1985. En plus de construire son propre châssis comme l’exige le règlement de la F1, Zakspeed conçoit également son propre moteur, un 4 cylindres en ligne Turbocompressé.
SchancheZakowskiXtrac-GBRXGP1983

Zakspeed constructeur total comme Ferrari

Zakspeed abandonnera son moteur maison en 1989 pour un V8 Yamaha. Le L4 Turbo Zakspeed n’ayant jamais été fiabilisé. Le constructeur allemand en 74 Grand Prix n’a inscrit que 2 points grâce à la 5e places de Martin Brundle à Saint-Marin en 1987.

Zakspeed_841_Dr._Jonathan_Palmer
Zakspeed 841 à moteur L4 Zakspeed, Jonathan Palmer

 
Zakspeed quitte la formule 1 après la saison 1989 et retourne en championnat allemand de voitures de tourisme, et également en endurance ou elle remporte, entre autres, les 24 h du Nürburgring. L’équipe fête en 2018 ses 50 ans d’existence en sport automobile.
Kl81-01
Zakspeed Ford Capri de 1981 (Groupe 5)


Zakspeed a participé au championnat de monoplace Superleague Formula qui voyait s’affronter des clubs de Football en sport automobile. Les clubs engagés finançaient la saison de leur voiture et faisaient appel à des préparateurs. Zakspeed à travaillé avec les clubs suivants afin de préparer leur Panoz DP09 à moteur V12 Menard, Beijing Guoan (2008), Borussia Dortmund (2008), R.S.C. Anderlecht (2009) et Sporting CP (2009).
SF_Donington_4
La Panoz DP09 du Beijing Guoan piloté par Davide Rigon au premier plan

Le Team est actuellement engagé en ADAC GT Master avec une Mercedes GT3.

Laisser un commentaire