Un Français à l'assaut de l'Angleterre, Benjamin Breton répond à nos questions

Un Français à l'assaut de l'Angleterre, Benjamin Breton répond à nos questions

27 octobre 2017 0 Par Camille Oger

Bonjour Benjamin, peux-tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 35 ans, Passionné de F1 depuis 1994 et pilote automobile depuis 2002.
Quel a été ton parcours en sport automobile ?
J’ai un parcours vraiment différent des autres pilotes. Je n’ai pas commencé le karting étant jeune, mais directement à 16 ans par une école de pilotage au Bugatti. Avec mes propres économies, je me suis inscrit au volant ACO deux années de suite où j’ai malheureusement échoué face à Julien Vidot puis Simon Pagenaud. Constatant mon manque d’expérience, à l’âge de 18 ans, j’ai décidé de m’offrir un kart, un promo 2 . En 2001, toujours avec mes sous, je participe à la ligue IDF et au Trophée Francilien, et je participe aux sélections Twingo. Je gagne alors mon entrée à la Filière FFSA. Je commence donc en 2002 face à des pilotes beaucoup plus expérimentés comme Loïc Duval… 2003 et 2004, passage par la formule Renault. Je gagne la Coupe de France des circuits en 2003 sans faire toutes les courses ! Par faute de budget, je ne fais qu’une course en 2004 en FR. 2005, passage à la berline avec 2 courses, à Spa les 12h du Lion et les 25h de Spa en Fun Cup.
En 2006 j’ai créé ma propre équipe, eXigence MOTORSPORT avec pour meilleur résultat Magny Cours : 9ème avec plus de 45 engagés ! Ensuite, je n’ai pas fait de championnat complet, que quelques courses en Clio 3 Cup et une participation aux 24h de Dubaï en 2008.
En 2011, je remets le casque grâce à Eric Vautrin, en Trophée Tourisme Endurance. Et c’est à cette période que renaît mon envie de devenir pilote professionnel.
Quels sont tes projets pour les années à venir ? As-tu d’autres aspirations en termes de compétition automobile ?
A ce jour, toute mon attention est d’intégrer le réputé championnat Britannique des Voitures de Tourisme, le BTCC. J’aime beaucoup l’endurance également où le partage est très important mais mon esprit reste pour le moment sur le BTCC. On verra dan l’avenir les opportunités qui s’offrent à moi.
Quelle est ta discipline favorite ?
Question ultra difficile car je suis super fan de la F1, de part sa technicité, cependant je trouve cela très ennuyeux, surtout lorsque de superbes actions comme celles de Verstappen sont pénalisées. Les courses de berlines me passionnent plus car le contact fait partie du spectacle.