Toro Rosso repart de zéro, encore

Red Bull a permis le sauvetage de la Scuderia Minardi fin 2005, l’usine et le personnel ont été sauvé. La marque autrichienne a beaucoup investit dans l’usine de Faenza pour moderniser et agrandir l’usine. Elle a également énormément recruté en dix ans. Mais pour l’ancienne équipe Minardi, chaque saison est un saut vers l’inconnu. Véritable laboratoire pour l’écurie mère, elle sert à tester les jeunes pilotes issus de la filière, sert aussi de voiture d’essai. Cela se vérifie encore cette année avec l’arrivée du moteur Honda. Pas de quoi impressionné pour autant James Key le directeur technique qui reste confiant.

« Nous avons eu plusieurs changements de moteurs ces dernières années donc nous sommes bons pour gérer cela » explique Key. « Bien que le timing ait été plus tardif que ce que nous aurions aimé, cela n’a pas été un gros problème d’adapter la voiture. Au fil des années, nous avons appris à avoir cette flexibilité dans l’équipe ».

« La partie installation du moteur dans le châssis s’est bien passée. Nous aurions pris des décisions différentes si nous avions eu un timing plus normal mais cela n’a pas changé fondamentalement l’architecture de la monoplace ni l’installation du moteur. Honda a produit un moteur très compact et facile à travailler ».

« C’était une bonne surprise quand nous avons débuté le travail sur ordinateur et que nous avons eu les premières discussions techniques avec Honda. Nous avons pu revoir notre boîte de vitesses tout en permettant à nos suspensions une meilleure installation ».

Les Italiens ont dû apprendre à travailler avec les Japonais

« C’est une nouvelle expérience. J’ai personnellement travaillé pour Honda il y a quelques années et j’avais adoré cette période, mais c’est différent quand vous avez un partenaire moteur qui n’est pas basé en Europe. On ne peut pas simplement aller les voir pour discuter. C’était une forme plus structurée de communication ».

« Nous avons un décalage horaire très important à gérer et c’est une chose à laquelle nous devons faire attention. L’autre aspect, c’est que nous travaillons désormais comme équipe d’usine de notre motoriste, et c’est une opportunité fantastique pour nous, tout autant que pour Honda qui travaille avec une nouvelle équipe ».

« Pour nous, il ne s’agissait pas uniquement d’installer un moteur et de discuter tous ses détails que sont le logiciel, l’électronique ou encore la gestion opérationnelle du moteur, il a fallu être plus proche de notre partenaire motoriste et avoir une réelle influence sur certaines choses. C’est un véritable défi pour nous de nous impliquer à ce point mais c’est une superbe expérience. C’est une vraie bouffée d’air frais de travailler avec Honda ».

Pirelli est l’autre question cette saison pour Toro Rosso

« L’effet combiné du développement aérodynamique continu ainsi que de celui du moteur, auquel on rajoute un surplus d’adhérence avec les pneus, signifie que les vitesses seront plus élevées. Il faut donc s’assurer que que l’on prend tout ça en compte pour les charges aérodynamiques ».

« Il faut également considérer la manière dont les réglages pourraient être affectés ainsi que l’adaptation qui pourrait être nécessaire sur la géométrie des suspensions pour des pneus qui seront plus tendres que l’an dernier. Il y a donc beaucoup de travail nécessaire ».

Key résume à l’avance la saison à venir : « Il s’agira de développer notre nouveau partenariat au fil de la saison. Je m’attends à ce que notre voiture soit de plus en plus compétitive à mesure que la saison avancera. Nous avons des plans à court et moyen termes afin de progresser et des buts à atteindre pour la seconde partie de saison ».

 

A propos de Camille Oger 52 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*