Toro Rosso entre deux rytmes en Autriche

Le Red Bull Ring, une quasi deuxième course à domicile pour l’équipe de Faenza depuis sa prise de contrôle par Red Bull, a une nouvelle fois démontré un excellent niveau du français Pierre Gasly qui progresse en monoplace depuis toujours et Brendon Hartley qui doit réapprendre les codes d’un type d’automobile qu’il n’a pas conduit depuis des années après être passé en endurance. Pierre Gasly a signé le 10e temps en EL1 et le 9e en EL2. Le Néo-Zélandais lui n’a signé que le 19e temps de la première séance d’essai et le 17e temps de la seconde. Les essais libres trois seront de la même trempe, avec un 12e temps pour le Français et un lointaine 17e position. Une situation qui risque de donner raison à Helmut Marko qui souhaite remplacer le « kiwi » avant la fin de la saison.

L’équipe de Faenza peut viser les points demain

Du côté de la STR13 et du moteur Honda rien à signaler, la fiabilité est là, les points sont un objectif atteignable en course.

« Il n’y avait pas de problèmes de mon côté. Nous avons manqué d’un peu de rythme aujourd’hui, nous allons travailler sur cela ce soir. Je n’ai pas été particulièrement heureux de l’équilibre de la voiture, donc il y a un peu de travail à faire pour amener la voiture là où je veux qu’elle soit. Je suis confiant dans notre capacité à trouver une solution et à revenir plus fort demain. » Brendon Hartley.

 

« C’était une bonne journée. J’ai fini dans le top 10 lors des deux séances et je me sens déjà bien dans la voiture. J’espère que nous pourrons conserver cet élan demain ! Il faut faire attention parce que nous étions assez rapide au Paul Ricard le vendredi aussi, et ensuite, la situation a changé. Donc je dois juste m’assurer de ne cesser de m’améliorer cette fois-ci, aussi parce que le circuit est court, et donc, les écarts avec les autres sont vraiment faibles.  J’ai eu une petite frayeur en EL2 car j’ai endommagé la voiture, mais les gars ont fait un travail fantastique pour la réparer, et revenir en piste avant la fin de la session.  C’est un début positif et je vais travailler dur avec l’équipe ce soir pour trouver plus de performance pour demain. » Pierre Gasly.

 

Les qualifications ont donné des résultats similaire, Pierre Gasly s’élancera 12e, tandis que Brendon Hartley 19e. Hartely à néanmoins un désavantage sur son équipier, il était équipé de l’ancienne spécification au niveau des ailerons.

 

« C’était une bonne journée, nous semblions plus compétitifs que la semaine dernière au Paul Ricard, ce qui est positif. Nous devons toujours travailler un peu plus dur et trouver plus de performance pour nous battre avec les gars en Q3, mais je suis heureux de mon tour et je pense que nous avons maximisé notre package. Le ressenti dans la voiture était bon, en termes de châssis, c’était assez positif, mais nous savons qu’en lignes droites, nous sommes toujours un peu derrière Mercedes et Ferrari, donc dans l’ensemble nous avons fait de bons progrès, mais il y a toujours du travail à faire. Cependant la 12e place n’est pas une mauvaise place pour démarrer la course demain, puisque nous aurons le libre choix des pneus. » Pierre Gasly (12e).

 

« Ce ne sont pas des bonnes qualifications, j’ai été sorti de la Q1 avec trois dixièmes de retard sur mon coéquipier. Ce ne fut pas vraiment un week-end propre. J’ai reçu seulement hier quelques nouveautés aérodynamiques qui n’ont pas fonctionné à 100 % comme prévu. J’ai endommagé mon aileron avant en EL3 et j’ai dû rouler avec le vieil aileron en qualifications. Nous avons pris cette décision juste le début des qualifications en raison du manque de pièces de rechange, donc j’ai couru avec des réglages un peu hybrides, et bien sûr ce n’était pas idéal. Mais aujourd’hui Pierre a fait un meilleur travail et le nouvel aileron avant ne m’aurait pas donné trois dixièmes, mais j’aurais pu me faufiler en Q2. Mon dernier tour n’était pas particulièrement propre et je me suis trop rapproché de la voiture de devant pour essayer d’être aspiré. Le milieu de grille est très serré et avec un dixième de gagné, nous aurions pu passer en Q2. Je suis déçu de cette 19e place mais je me battrai demain. » Brendon Hartley (19e).

 

Chez Toro Rosso, on semble satisfait, alors que chez Honda Racing, atteindre la Q3 était possible selon eux.

 

« Ce matin, Brendon Hartley avait un meilleur équilibre que Pierre Gasly, mais nous avons peu à peu tout mis ensemble. Pierre a extrait le maximum de ce qu’il avait aujourd’hui et je ne pense qu’il aurait été possible d’aller plus vite. Pour Brendon, c’était aussi une question de quelques dixièmes de seconde. » James Key (Directeur Technique Toro Rosso).

 

« Nous pensions passer en Q3 cet après-midi étant donné notre rythme dans les sessions précédentes. Mais avec un milieu de grille très compétitif, Pierre a juste manqué la Q3 de deux dixièmes. Néanmoins notre rythme en longs relais semblait très compétitif et nous allons optimiser notre stratégie avec l’équipe ce soir. » Toyoharu Tanabe (irecteur technique de Honda).

Une chose est sur demain l’équipe fera tout pour ramener un point du circuit autrichien. Reste que le niveau en milieu de peloton est extrêmement serré avec Renault F1, Force India, Haas, Mclaren, et même Sauber.

 

 

A propos de Camille Oger 48 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*