Sports mécaniques, moteur électrique ou thermique à l'avenir ?

Sports mécaniques, moteur électrique ou thermique à l'avenir ?

13 septembre 2017 0 Par Camille Oger

L’univers du sport mécanique est en pleine phase d’évolution. En cause, les enjeux et contraintes dans la fabrication de moteur électrique et thermique deviennent de plus en plus importants au niveau des constructeurs. De fait, certains d’entre eux comptent poursuivre leur aventure en Formule E. Après Audi, BMW et Mercedes, la marque Porsche vient d’annoncer son arrivée imminente dans le championnat de monoplaces électriques. Via cette alternative, leur raison principale de s’engager en Formule E est de favoriser leur vente de véhicules électriques. Pour ces industriels, la compétition permet de donner un coup de peps sur les modèles disponibles dans les concessions.

Des voitures modernes déjà disponibles en vente

La Formule E présente l’occasion idéale pour les géants de l’automobile de dévoiler leur savoir-faire en termes de créativité. Grâce à ce modèle, les ingénieurs vont en profiter pour améliorer la gestion de l’énergie, afin d’augmenter l’autonomie des voitures électriques en série qui sont disponibles en concession. Dans ce domaine, la marque tricolore, Renault, a déjà commercialisé sa Zoé, chez BMW, il y a la fameuse i3. Les autres constructeurs tels que Jaguar, Audi et Mercedes, sont aussi sur le point de lancer leur SUV branché. En ce qui concerne particulièrement la firme Porsche, celle-ci compte produire une berline dérivée du concept Mission E.

La Formule E, un enjeu fondamental pour les constructeurs

D’une manière générale, la Formule 1 et la Formule E affichent plusieurs différences même si elles sont pratiquement identiques. Tout d’abord, les voitures électriques ne conviennent pas à des circuits traditionnels. Ensuite, par rapport au moteur thermique, le moteur électrique à batterie peut avoir des difficultés en termes d’autonomie. Néanmoins, le développement de la Formule E permet aux constructeurs d’améliorer les performances des voitures électriques, notamment en matière d’éco-compatibilité, de durabilité et d’efficience. Dans cette démarche, l’avenir du sport mécanique passera sans doute par l’électrique.
Auteur : Philippe, auto passion