Spa, qualifications Leclerc en pole position d’un Grand Prix en deuil

Spa, qualifications Leclerc en pole position d’un Grand Prix en deuil

1 septembre 2019 0 Par Camille Oger

Le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique est l’un des préférés des pilotes. Un circuit technique, du dénivelé, qui demande une très bonne voiture et un bon moteur. À ce jeu, c’est Ferrari qui s’en est très bien sorti avec Charles Leclerc en pole position devant son coéquipier. Les deux Mercedes sont en deuxième ligne.

Qualifications compliquées pour Toro Rosso

Du côté de Faenza le week-end s’annonce difficile. Seulement 16e (P.Gasly) et 18e (D.Kvyat). La STR13 semble surtout souffrir de son V6 Honda. Toro Rosso doit absolument marquer des points dans sa lutte avec Renault pour la 5e place du championnat.

Drame en Formule 2

Jack Aitken (Campos Racing)

Du côté de la Formule 2, le week-end avait bien commencé pour l’équipe de l’ancien pilote Minardi, Adrian Campos. Jack Aitken signant le 3e temps, son nouveau coéquipier Marino Sato, le 17e. Hélas, la Formule 2 et le monde du sport automobile ne retiendront pas la belle performance du pilote Campos. Dans le second tour de la course longue hier, un accident impliquant Giuliano Alesi (Trident), Juan-Manuel Correa (Charouz-Sauber) et Anthoine Hubert (Arden) met un terme à l’épreuve.

Le pilote français n’en sortira pas vivant, il décédera peu de temps après son arrivée à l’hôpital de Liège. Depuis les morts de Roland Ratzenberger et Ayrton Senna à Imola en 1994, aucun pilote n’était mort sur un Grand Prix. En revanche tout le monde à encore en mémoire le décès de Justin Wilson lors de l’épreuve de Pocomo en Indycar en 2015. Jules Bianchi, accidenté lors du Grand Prix du Japon 2014 et décédé en juillet 2015 était encore dans toutes les mémoires.

Anthoine Hubert a été champion de Formule 4 France en 2013 et de GP3 series en 2018. Le français a aussi piloté pour l’équipe Pastina & Friends devenu PFV Kart Endurance lors des 24 H du Mans karting il y a quelques années. Une équipe de karting italienne co-géré par Roberto Bandini un ancien de chez Minardi.

Toute la rédaction présente ses condoléances à la famille d’Anthoine Hubert dans ce moment difficile.