Silverstone n’a pas souri à Toro Rosso

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour la petite Scuderia de Faenza. L’équipe fondée dans les années 80 par Giancarlo Minardi et rachetée par Red Bull à Paul Stoddart en 2005 à encore souffrir sur le circuit de Silverstone. Dès les essais libres la situation échappait déjà aux hommes de Franz Tost, la suspension de la STR13 de Brendon Hartley cassant l’empêchant ainsi de prendre part aux qualifications. Pierre Gasly sauve les meubles en hissant sa monoplace à moteur Honda en Q2 et prenant la 14e place sur la grille.

Le Grand Prix de Grande Bretagne à oublier pour Toro Rosso

Les concurrents terminaient leur tour de mise en grille où la voiture de Brendon Hartley subissait une nouvelle réparation dans le garage. S’élançant des stands, le Néo-Zélandais ne parcourra pas plus de deux tours avant d’abandonner sur un problème du bloc propulseur Japonais. Le Français lui a bataillé toute la course sans commettre de fautes, hélas dans les derniers tours il portera une attaque sur Sergio Pérez (Force India Mercedes) ou il y laissera un morceau d’aileron.

Perez sera poussé hors de la piste pendant la manœuvre, Toro Rosso marquera virtuellement le point de la 10e place le temps de l’arrivée. Force India récupérant le point sur tapis vert, les commissaires de piste ayant jugé la manœuvre de Gasly litigieuse, écopant de 5 secondes de pénalité, le pilote de l’équipe italienne termine 13e.

 

« Nous sommes venus ici assez optimistes pour un bon résultat, mais malheureusement Silverstone n’était pas le week-end auquel nous nous attendions. Nous avons eu un gros accident en FP3 avec la voiture de Brendon à cause de la défaillance de la suspension avant gauche. Nous supposons que la partie inférieure du triangle s’est cassé, mais comme nous ne savions pas ce qui a causé cet incident, nous avons décidé de garder Pierre dans le garage, ce qui a raccourci sa séance. »

« En conséquence, ça a été très difficile pour Pierre en qualifications. Néanmoins, il a fait du bon travail pour se qualifier quatorzième avec peu de tours parcourus. Quant à Brendon, nous avons dû changer la monocoque de sa voiture après l’accident, il a donc dû prendre le départ de la course à partir de la voie des stands. Pendant les tours de préparation, nous avons reconnu un problème sur sa voiture que nous n’avons pas été en mesure d’identifier complètement, alors nous l’avons rappelé au garage pour essayer de le résoudre. Malheureusement, nous avons dû le faire abandonner au premier tour. »

« Je dois faire un gros compliment à l’équipe car samedi à 20h30, la voiture de Brendon était prête avec le moteur en marche. Ils ont fait beaucoup d’efforts dans ce travail et c’était vraiment dommage de voir Brendon cloué au garage en course. Pierre a pris un bon départ et a montré une très bonne performance, il a maintenu un rythme de course constant par rapport à nos concurrents et a pu terminer en 10e position pour marquer un point. » Franz Tost, Directeur Toro Rosso

 

 

 

A propos de Camille Oger 74 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire