L’équipe Manor Motorsport, qui engage deux Ginetta-Mecachrome LMP1, n’a pu faire qu’un tour d’installation lors des séances d’essais libres des 6 h de Spa. En cause, en aucun cas un défaut de jeunesse de la voiture britannique ou du moteur français. Mais le non-paiement par son sponsor titre CEFC China Energy de l’argent qu’il doit à l’équipe.


Le PDG de l’entreprise chinoise, Ye Jianming, a été arrêté en Chine, des accusations de fraudes pèse sur lui et la société CEFC. Si cela devait mettre un terme au sponsoring, le programme 2018 de Manor.
La Ginetta G60-LT-P1 n° 6 est pilotée par d’Oliver Rowland, Alex Brundle et Oliver Turvey , la n°5 par Dean Stoneman, Leo Roussel et le pilote de l’usine Ginetta, Charlie Robertson. La voiture n°6 lors de ses tours d’installations arborait encore les logos de CEFC, alors que la n°5 semblait uniquement porter les couleurs de Manor et du constructeur Ginetta en tant qu’équipe usine.
Le retrait de CEFC signifierait au mieux la simple non-participation de TRSM Racing aux 6 h de Spa par forfait. Dans le pire des cas, la FIA et l’ACO pourrait tout simplement exclure l’équipe de la super saison (au moins pour 2017) et des 24 H du Mans.
Une situation intermédiaire et des plus plausible, semble être la fin du partenariat avec CEFC pour Manor, donc un retrait de la n°6 de la Super Saison faute de financement au moins dans un premier temps. Quant à la n°5 qui bénéficie du statut de voiture usine de la part du constructeur Ginetta, elle pourrait être soutenue à bout de bras par les Britanniques qui ont fait le saut en LMP1 cette année.
« Nous sommes arrivés à une situation où une écurie basée au Royaume-Uni, dont les compétences, le matériel et le personnel sont excellents, qui dispose de deux LMP1 dernier cri avec une inscription confirmée et entièrement payée pour le FIA WEC 2018-19 (dont l’inscription aux 24 Heures du Mans 2018 et 2019), est dans l’incapacité de courir, simplement à cause de fonds qui n’arrivent pas », à déploré Lawrence Tomlinson, président de Ginetta. De son côté les dirigeants de Manor Motorsport et de TRS équipe chinoise associé aux Britannique (Talent Racing Sports Ltd) non pas souhaité s’exprimer.
Du côté de la course, les deux Toyota sont en première ligne, Fernando Alonso pour sa première course en WEC se retrouve deuxième. Viennent ensuite les deux Rebellion LMP1. À noter la terrible sortie de piste de Pietro Fittipaldi avec sa BR1 LMP1 du DragonSpeed. Le pilote est blessé et a été emmené à l’hôpital.
En LMP2, Oreca avec DragonSpeed domine juste devant Alpine alors qu’en GT, c’est Ford qui partira devant.

Related posts

Koenigsegg Regera

Camille Oger

AlphaTauri prête pour la reprise

Camille Oger

Petite marque qui roule à grande vitesse

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies