Bonjour Alexandre, depuis ton test le 1er juillet dernier avec H Racing et AutoDoc.fr que de chemin parcouru. Une course d’endurance de 2 H à Magny-Cours en Fun Boost Cup by Jaussaud Events, puis la manche du Val de Vienne, puis celle de Dijon avec H Racing en Lamera Cup comme pilote de réserve. Comment te sens-tu ?

Franchement ? Mitigé. On continue à démarcher les entreprises sur les sponsors. Cependant, j’ai été très bien intégré au sein de l’écurie. J’ai hâte de boucler le budget pour la première course de la saison qui se fera à Magny-Cours.

Pilote de réserve est souvent la place la plus frustrante pour un pilote, mais cela prouve également que H Racing te fait confiance ?

Ça permets surtout de voir comment l’équipe travaille. Une équipe jeune, dynamique, sérieuse. Ils ont un esprit très fraternel et c’est vraiment top.

Le 19 novembre, tu étais engagé au sein de l’équipe Shark pour les 5 heures de Magny-Cours Karting, comment, c’est déroulé la course ?

Alors pour cette édition, nous avons procédé un petit peu différemment nous sommes arrivés à la course sans aucune stratégie, mais quand je dis aucune, c’est qu’on y avait même pas réfléchi un seul instant. La stratégie a été réfléchie au fur et à mesure durant la course et les divers événements que nous pouvions rencontrer. Tout d’abord, j’ai pris le départ un départ qui s’est révélé plutôt calme dans les deux premier virage, mais qui s’est vite transformée en champ de bataille pendant une vingtaine de minutes au point que nous étions capables de nous envoyer dans le décor tous ensemble.

Ensuite, la course s’est calmée et c’est transformée en véritable course d’endurance nous avions beaucoup progressé, car sur le temps des qualifications et sur le temps de course nous avions gagné plus de 2 seconde. À la fin nous avions gagné 4 ou 5 places au général et nous avions fini dans le top 10 de notre catégorie donc en soi pour mon coéquipier qui participait pour la première fois à une véritable course je suis plutôt satisfait de ce qu’il a fait car il n’a fait aucune erreur, il a été constant nous avions juste un kart moins puissant que les autres. Il est important de préciser qu’entre le meilleur kart de la piste et le moins bon une seconde et demi les séparaient.

Peux-tu nous décrire le circuit ?

Si mes souvenirs sont bons, c’est une piste de 1 km 200, c’est une piste à la fois rapide, mais avec aussi avec une partie très technique. Une piste parfaite pour progresser et apprendre comment aborder différentes trajectoires. Ensuite, c’est une piste qui est constituée principalement de dévers et donc très physique aussi bien pour les bras que pour les épaules car le Kart à tendance à nous tirer dans les bras.

Quels sont tes projets futurs pour la fin de saison 2018 et 2019 ?

Alors mes projets pour la saison 2019 et avant tout de pouvoir finaliser le budget pour la Lamera cup et de participer au championnat en intégralité dans le but de pouvoir réaliser un classement convenable et prétendre à rentrer en Carrera Cup avec le projet Rookies de Porsche. Ensuite peut-être faire une ou deux courses en fun boost cup et bien entendu, je serai présent aux 12 Heures du Mans et à la 5 h de Magny-Cours en karting.

 

Laisser un commentaire