Pas de miracle pour les femmes et hommes de Faenza dans les rues de la cité État de Singapour qui accueillait la Formule 1 ce week-end. Dès les essais libres, les deux pilotes de l’équipe étaient abonnés au fond de grille. En qualifications, Brendon Hartley sera éliminé dès la Q1 avec un 17e temps, Pierre Gasly repoussera le couperet en passant en Q2. Pas pour longtemps, en signant le dernier temps de la Q2, le Français se retrouve 15e sur la grille.

Aucune chance d’atteindre les points

En course, les deux pilotes ont livré une jolie prestation, ils se sont battus avec les deux Williams, les Haas et la Force India Racing Point de Perez, mais hors des points. 13e place pour Gasly, 17e pour Hartley. Rendez-vous dans quinze jours à Sotchi en Russie ou l’équipe pourrait annoncer la signature d’un pilote pour 2019, Sébastien Buemi, qui semblait très bien placé, pourrait finalement laisser sa place à un autre revenant de la maison Red Bull chez Toro Rosso, Daniil Kvyat. Le Russe est actuellement pilote de développement chez Ferrari.

 

Pierre Gasly (13e) « C’était une course un peu étrange aujourd’hui. J’ai pris un bon départ, gagné trois places et j’étais 12e à la fin du premier tour. Nous avons fait un pari avec les pneus et commencé en hypertendres, mais à la fin, c’était beaucoup plus difficile que prévu. Et j’ai vraiment souffert pour les faire durer à la fin du relais. Après le premier arrêt, j’étais au milieu du bazar entre Sergey Sirotkin et Romain Grosjean, et avec tous les drapeaux bleus j’ai perdu pas mal de temps. J’ai essayé de faire le maximum dans la voiture, mais je n’avais pas le rythme pour me battre pour les points durant tout le week-end. »

 

Brendon Hartley (17e) « Nous avons lancé les dés en l’air aujourd’hui et décidé de nous arrêter tôt. J’étais plus rapide que les gars devant moi en hypertendres. Nous sommes passés aux ultratendres et beaucoup de monde a couvert notre arrêt, ce qui nous a remis dans le trafic, donc ça n’a pas vraiment fonctionné. Nous avons décidé de faire un autre arrêt aux stands et j’ai été bloqué derrière la Williams et perdu une place face à Kevin Magnussen. Nous n’avions pas le rythme pour les points aujourd’hui. C’est décevant puisque nous placions de grands espoirs en cette course. »

« C’était une course difficile, nous avons vu l’arrivée mais il n’y a rien d’autre à fêter. Nous avons choisi de commencer en hypertendres parce que nous savions que nous aurions peut-être une meilleure durée de vie avec ces pneus que nos concurrents. Nous avons espéré combler notre retard durant le premier tour. C’était un peu délicat parce qu’Esteban Ocon a tapé le mur, mais nous étions très compétitifs dans le premier relais en hypertendres. Nous avons tenté différentes choses pour progresser dans le peloton, mais ça n’a pas fonctionné. »

 

Laisser un commentaire