Les principaux fonctionnements d’une boîte de vitesses automatique

Les principaux fonctionnements d’une boîte de vitesses automatique

10 décembre 2018 0 Par loicelv

Un type de transmission très souvent utilisé en automobile, la boîte de vitesses automatique est particulièrement conçue pour faciliter la conduite.

De plus en plus appréciée en France, la boîte de vitesses automatique procure un confort de conduite exceptionnel. En effet, elle offre au conducteur de ne plus avoir du souci lors de la gestion du passage des vitesses et de l’embrayage. Afin d’assurer son bon fonctionnement, elle est constituée de plusieurs éléments comparables à ceux des boîtes classiques.Cependant, il faut noter que ces boîtes de vitesses sont différenciées par la technologie embarquée à travers chaque modèle. Tout comme les boîtes de vitesses manuelles, les boîtes de vitesses automatiques possèdent également des couloirs avec des positions précises marquées par des chiffres (1 et 2) et des lettres (P, R, D et N).

Le symbole P (Park ou position de parking) consiste à bloquer les roues du véhicule lorsqu’il se stationne. La lettre R est utilisée pour la marche arrière et la position sur la lettre D indique la marche avant est engagée. Quant à la lettre N, celle-ci met le véhicule en mode « point mort » tout en laissant les roues débloquées.

Les diverses compositions d’une boîte de vitesses automatique

La boîte de vitesses automatique est surtout connue pour la technologie dont elle bénéficie. Parmi les éléments qu’on peut découvrir dans cet élément essentiel d’une voiture, on peut citer le convertisseur de couple hydrodynamique. Celui-ci est formé d’une turbine, d’un stator ainsi que d’une pompe. Il permet au moteur de tourner même si la voiture s’arrête et que sa boîte de vitesses est en mode veille. La boîte de vitesses automatique dispose aussi d’une commande hydraulique combinée à une gestion électronique. Cette dernière a pour mission de contrôler l’engagement de différents rapports de boîte.

Plusieurs paramètres assurent le fonctionnement de cette commande hydraulique. Par exemple, on peut citer la vitesse de la voiture, la position de la pédale de l’accélérateur, le mode de conduite sélectionné par le conducteur s’il en existe, etc. Enfin, une boîte de vitesses automatique comprend également un ou plusieurs trains épicycloïdaux. Il s’agit d’un ensemble d’engrenages dont chaque composant est couplé à un arbre de transmission. Pour information, certains véhicules commercialisés par un mandataire automobile profitent d’une boîte de vitesses automatique répondant aux besoins spécifiques de chaque conducteur.

Les différents modes de conduite offerts par une boîte de vitesses automatique

L’évolution de la technologie a permis aux constructeurs de développer la performance des boîtes de vitesses automatiques. C’est pourquoi elles font l’objet de plusieurs modes de fonctionnement que le conducteur peut choisir tout au long de son trajet. Le plus utilisé est le mode « Économique ». Celui-ci stabilise le véhicule tout en évitant sa montée en régime. Ce mode est surtout utilisé pour économiser le carburant. Si le véhicule roule souvent sur de la terre humide ou sur la neige, il y a le mode « Neige ». Ce dernier empêche les roues de patiner. Le mode « Sport » propose également un autre mode de conduite qui assure une bonne tenue de route. Il est à rappeler qu’en dehors de ces conditions exceptionnelles, on ne doit pas passer au mode « Neige », car les démarrages risquent d’endommager certaines pièces internes.