L’histoire derrière la commandite du land de Kärnten en 2005

Né à Wolfsberg dans le land autrichien (Bundesländer) de Carinthie (Kärnten), Patrick Friesacher obtient en 1994 l’appui financier de Red Bull alors qu’il est toujours en karting. Montant les échelons il dispute le championnat international de F3000 à partir de 2001 dans le Red Bull Junior Team. Suite à sa meilleure saison en 2003 (incluant 1 victoire) Red Bull décide de lui retirer son appui. S’étant trouvé un volant avec Super Nova pour 2004 qu’il complète chez Coloni, Patrick bénéficie d’une commandite de € 100 000 de son land. Le 22 Novembre 2004, il effectue son premier essai en F1 au volant d’une Minardi PS04B sur le circuit de Misano.

Satisfait de son travail, Minardi lui offre un contrat de pilote d’essais, les baquets de titulaires étant déjà accordé à Christijan Albers alors que le danois Nicolas Kiesa à une option sur le 2e dont la date butoir est le 14 Février 2005.

Kiesa n’ayant pas été en mesure d’amasser la somme demandée par l’équipe, le gérant de Friesacher, Tamás Frank obtient que son pilote soit promu au poste de titulaire, contre un apport de 5$ million US, dont 1$ million provenant du fabricant de silencieux Remus. Ainsi, la conférence de presse prévu le 15 Février au Casino de Velden (Aut) devant servir a présenté Patrick comme pilote d’essais se transforma en titularisation pour l’autrichien qui appris la nouvelle la veille par son gérant.

Présent lors de la cérémonie, le gouverneur d’extrême-droite (FPÖ, avant de créer le parti BZÖ en Avril 05) du land de Carinthie, Jörg Haider, signa le contrat du pilote à titre de témoin tout en annonçant une commandite du land de 2$ millions US.

  Jörg Haider lors de la conférence de presse au Casino de Velden le 15 Février

Bien que faisant la promotion du land, l’argent de cette commandite ne provient pas des fonds publics mais de deux hommes d’affaires russes souhaitant obtenir la citoyenneté autrichienne, un processus qui exige normalement une résidence de 10 ans, bien que ce délai puisse être réduit par le gouvernement fédéral si la demande est dans l’intérêt de la république.

Ayant fait fortune dans le secteur de l’énergie, Alexey B. et Artem B. tentent de s’établir en Autriche depuis 2002, y établissant des holdings afin de géré leurs holdings russes. En 2004, l’ABA (Austrian Business Agency – Ansiedlungsagentur des Wirtschaftsministeriums) présente plusieurs projets d’investissement aux deux hommes qui décident d’investirent 4 millions d’euros dans le projet immobilier ‘Blumenhotel’ situé dans la commune de Sankt Veit an der Glan (Carinthie). Lors des discussions avec l’ABA, l’obtention de la citoyenneté fut discutée.

Le 28 Janvier 2005, le gouverneur Jörg Haider, envoie une lettre à un avocat viennois représentant les deux hommes d’affaires, leur demandant de commandité le pilote Patrick Friesacher. N’étant pas intéresser par une commandite mais souhaitant ‘’faire quelques chose de bien pour la Carinthie’’, ils acceptent pour une somme de 2 millions d’euros (réduit par la suite à € 1.9 millions). Suite à cet accord non-officiel, l’investissement dans le ‘Blumenhotel’ est réduit de 4 à 2 millions d’euros.

Afin de gérer l’argent de la commandite, Haider envoie son chef du protocole Franz Koloini et son secrétaire Robert Seppele à la banque Hypo Alpe Adria, dont la Carinthie est le plus important client et dans laquelle Haider siège comme commissaire sur le comité de surveillance. Accueilli par le PDG Gert Zander, Koloini ouvre un compte au nom de Friesacher sans que celui-ci n’en eut été informé, n’y signé aucun documents. La somme promise par les russes se faisant attendre et sans aucune garantit mais faisant confiance au gouverneur, Zander accepta le demande d’Haider d’avancer la somme de 2$ millions US (€ 1.66 millions) à Minardi en versement mensuel de 500 000$ US à partir de Mars.

 Franz Koloini

Un premier versement d’un million US sera fait dans le compte ‘Friesacher’ par l’avocat viennois en Juillet 2005. Environs au même moment, le management de Patrick n’ayant pas été en mesure d’amasser plus que les trois millions déjà versé, à cause de promesses verbales non tenues selon Frank, le pilote se vit éjecter par Minardi suite au grand prix de Grande-Bretagne. De son coté, la banque Hypo mis de la pression sur Haider afin de régler la balance négative du compte ‘Friesacher’. En Août, Koloini promis un paiement pour la mi-septembre, puis pour la mi-novembre.

En Octobre 2005, le gouvernement de Carinthie soumet les demandes de citoyenneté d’Alexey et Artem au ministère fédéral de l’intérieur (BMI) pour approbation. Le 1er Mars 2006 la contribution de 2 millions d’euros dans le projet ‘Blumenhotel’ est annoncé, le contrat étant signé le 13. Étudiées par différents organismes (sécurité intérieure-BVT, police criminelle fédérale, ministère fédéral  de l’économie et du travail-BMWA, chambre économique autrichienne-WKO), la demande reçoit une opinion défavorable de la WKO le 12 Juin, qui fut par la suite changer suite a l’intervention du gouvernement de Carinthie, la BMWA donnant son aval le 14 novembre 2006.

Les demandes ayant dépassé les 6 mois, une nouvelle évaluation par la police criminelle fédérale fut exigée. Face à l’opinion négative du ministère de l’intérieur (BMI), Haider fit pression sur le chancelier Wolfgang Schüssel (ÖVP) la ministre de l’intérieur Liese Prokov (ÖVP) ainsi que sur le ministre de l’économie Martin Bartenstein (ÖVP). S’en suivi un dossier incluant une opinion favorable du BMI qui fut présenté le 10 Janvier 2007 lors du dernier conseil des ministres du gouvernement fédéral de coalition (ÖVP – BZÖ) au cours duquel la citoyenneté fut accordée.

Le 31 Janvier, la somme de € 900 000 fut déposée par les russes dans le compte ‘Friesacher’ et le 1er Février 2007, à la demande de Haider, Koloini dissous le compte et transfère le surplus de € 190 000 (€ 197 032.8 avant déduction des frais bancaires) du compte ‘Friesacher’ dans un nouveau compte à la Volksbank. De celui-ci il retire € 30 000 en liquide et dépose le reste dans deux comptes épargnes. Selon Koloini, il aurait remis l’argent en mains propres à Haider qui trouve la mort le 11 Octobre 2008 dans un accident de la route à Köttmannsdorf alors qu’il a un taux d’alcool de 1.8 gramme alors que la limite légale est de 0.5.

En Mai 2010, le bureau fédéral de lutte et de prévention de la corruption (BAK) procède à l’interrogatoire de Koloini à Klagenfurt a propos du surplus du compte ‘Friesacher’.

Accusé de blanchiment d’argent, alors qu’Alexey, Artem et leur avocat font face à des accusations de corruption, le procès débute le 12 Octobre 2011 au tribunal régional de Vienne (Straflandesgericht). Au cours de celui-ci, Koloini affirme ne pas savoir ce qui est advenu du surplus mis dans les comptes épargnes et ne jamais avoir pensé que celui-ci pouvait résulter d’un acte criminel. De leurs côté Alexey, Artem et leur avocat affirment n’avoir voulu que faire quelques chose de bien pour le land et qu’ils ne se sont pas fait promettre la citoyenneté en échange. Le 14 Octobre, la juge Gerda Krausam acquitte les 4 accusés, le lien entre la citoyenneté et l’argent n’ayant pas été prouvé tout comme la connaissance par Koloini, que l’agent provenait d’un acte illégal d’Haider.

Le 17 Août 2012, le tribunal supérieur de Vienne (OLG) abrogea le jugement. Un nouveau procès eu lieu en Janvier 2013 avec le même verdict rendu par la juge Stefanie Öner le 28 Janvier. Suite à cette deuxième défaite, le bureau du procureur d’état de lutte au crime de col blanc et de corruption (WKStA) décide de ne pas faire appel, rendant le jugement définitif.

 

(SOURCES: parlament.gv.atf1rejects.commotorsport-magazin.comktnv1.orf.at (1) (2)ots.at, derstandard.at (1) (2) (3)wien.orf.at (1)kurier.atwienerzeitung.at)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire