Ce week-end, le circuit d’Hockenheim en Allemagne recevait le Grand Prix de Formule 1 d’Allemagne. Une course orageuse, qui a vu s’imposer à la surprise général après une belle remontée Lewis Hamilton sur Mercedes après une sortie de piste de Sebastien Vettel (Ferrari) sur une piste humide.

Le Boss GP à la place de la Formule 2

En support pour ce Grand Prix pas de Formule 2, mais du Boss GP, quatre Formule 1, une Toro Rosso STR1, une Super Aguri SA06, une Benetton B197 et une Forti FG-03. Le plateau était complété par une armada de quinze Dallara, 13 modèle GP2, 1 World series by Renault et 1 Super Nissan V6 World series. Un plateau, hormis la Super Aguri, 100 % italien côté constructeur donc. Une manche, la quatrième de la saison et le second rendez-vous sur ce tracé.

Dès les essais libres 1, l’Autrichien Ingo Gerstl place sa STR1-Cosworth en première position devant son compatriote Johann Ledermair (Dallara GP2) et le régional de l’étape et coéquipier de Gerstl, Florian Schnitzenbaumer (Dallara GP2). Dans la seconde séance d’essais libres, Ingo Gerstl récidive devant une autre Formule 1 celle de l’Américain Phil Stratford (Benetton B197 Judd) et Berns Herndlhofer co-équipier de Gertl sur Dallara GP2.

Top Speed domine les débats

En qualification, on prend les trois même et nous avons les trois premiers sur la grille de départ. Pour comparaison, Ingo Gerstl (Top Speed) avec sa Toro Rosso de 2006 signe la pole en 1.20.939, Sébastien Vettel avec une F1 2018 signe lui un temps en 1.11.212.

L’Autrichien, actuellement en tête du championnat, enlève la course 1 pour une demi-seconde devant Toy Glasser (Speed Center) sur Dallara GP2, Stratford et sa Benetton montant sur la dernière marche du podium.

La seconde course a été annulée et aucun point ne sera distribué. Après le départ, dans le second virage, un accrochage entre plusieurs pilotes a endommagé le rail de sécurité contraignant la direction de course à présenter le drapeau rouge. Le délai de réparation de l’élément de sécurité étant trop important la direction course et l’organisation ont décidé d’annuler la course 2.

Ingo Gerstl repart avec 25 accentuant son avance avec 150 points au classement général sur son équipier Florian Schnitzenbaumer 140 points, qui lui est en tête de la catégorie FORMULA, et sur le second de la catégorie OPEN (réservé aux F1) Phil Stratford (Benetton) avec 110 points.

Un mois de vacances pour le Boss GP, rendez-vous le 19 août prochain à Assen aux Pays-Bas pour le Gamma Racing Day, cinquième mande de cette saison 2018.

 

Related posts

Toleman, les débuts d’Ayrton Senna en F1

Camille Oger

Giancarlo Minardi revient sur le Grand Prix de Sakhir et la victoire Perez

Camille Oger

FELINO cB7, la féline québécoise

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies