Imola recevait ce week-end la dernière course de la saison du Boss GP premier championnat de Formule libre dans le monde. Ingo Gerstl (TOP Speed – Toro Rosso STR1) leader de la catégorie OPEN, réservée au Formule 1, GP2 Evo et Indycar, domine la première séance d’essai libre devant Rinus van Kalmthout (Mansell Motorsport – Dallara GP2 Evo) et Phil Stratford (Penn Elcom Racing – Benetton B197).
Rinus van Kalmthout s’octroie la seconde séance d’essai en devançant ses 12 concurrents, Salvatore De Plano (MM International Motorsport – Dallara GP2) deuxième temps, Mahaveer Raghunathan (PS Racing by Coloni Motorsport – Lola B05/52 Auto GP) troisième.
Ingo Gerstl récupère son bien en qualification en signant la pole position devant Rinus van Kalmthout et Florian Schnitzenbaumer (Top Speed – Dallara GP2).
Le pilote autrichien de la Toro Rosso remporte la première manche samedi, mais doit s’incliner dans la seconde manche dimanche après un abandon, la victoire revenant à Rinus van Kalmthout.
Pour cette course, Coloni Motorsport alignait une seconde voiture à domicile pour le Suisse Nicolas Matile. L’équipe italienne renoue avec le succès en remportant le classement général avec Mahaveer Raghunathan champion Boss GP 2017 et vainqueur de la catégorie FORMULA. Ingo Gerstl n’a pas réussi à conserver la courrone, mais remporte néanmoins la class OPEN.
Rendez-vous en 2018.

Laisser un commentaire