Honda et Toro Rosso veulent comprendre les différences de performances

Après une très belle quatrième place de Pierre Gasly à Bahreïn, la grosse désillusion pour la Scuderia Toro Rosso et Honda Racing en Chine. Aucune voiture dans les points, pas de rythmes, en revanche le moteur japonais démontre qu’il a résolu ses soucis de fiabilité chronique depuis son retour en F1.

« Je pense que le résultat en Chine vient de l’ensemble Toro Rosso Honda. Je ne peux pas exactement dire qui du châssis ou le moteur est le plus à blâmer. Nous devons comprendre et enquêter sur la cause. Nous devons analyser ce qu’il s’est passé en Chine, mais aussi à Bahreïn, et pourquoi ça s’est déroulé de cette manière dans les deux cas, afin de faire un plan pour l’avenir. » explique Toyoharu Tanabe pour Honda Racing.

« L’un de nos moteurs à combustion a fait trois courses, l’autre deux, et le MGU-H a fait deux courses, donc nous n’avons fait que deux ou trois courses avec les composants. La situation actuelle ne nous pousse pas à l’inquiétude mais il est facile d’avoir une situation inattendue, donc nous devons être prudents et ne pas nous réjouir trop vite. » Poursuit l’ingénieur Japonais.

Toro Rosso se tourne désormait vers Bakou en Azerbaïdjan ou aura lieu le prochain Grand Prix dimanche prochain.

 

A propos de Camille Oger 42 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*