Grand Prix de Grande-Bretagne, Silverstone et Minardi 2/2

Grand Prix de Grande-Bretagne, Silverstone et Minardi 2/2

14 juillet 2019 0 Par Camille Oger

Ce week-end le circuit de Silverstone accueil le Grand Prix de Grande-Bretagne. Minardi a couru 21 courses au Royaume-Uni, dont 20 sur le circuit de Silverstone.


1997 L’ère Briatore et Hart Engine

Après une saison dans le rouge et en fond de grille, Giancarlo Minardi accueil avec soulagement de nouveaux investisseurs. Alessandro Nannini, ancien pilote pour l’équipe, Gabriele Rumi propriétaire de Fondmetal et Flavio Briatore. L’équipe respire, le moteur Ford est troqué pour le V8 Hart qui a correctement performé chez Jordan Grand Prix. Ukyo Katayama, signe le 19e temps avec sa M197-Hart, Tarso Marques le 21e. Le Japonais ne verra pas la fin du premier virage, et son équipier terminera dernier à un tour de Jacques Villeneuve (Williams-Renault).

1998 Fondmetal prend le contrôle

Pendant l’année 1997, Flavio Briatore a tenté de vendre Minardi à BAT et Craig Pollock pour leur projet BAR. Giancarlo Minardi, aidé par Gabrile Rumi si oppose. Fondmetal devient actionnaire majoritaire de Minardi. Hart Engine ayant été racheté par Arrows, Minardi se tourne une nouvelle fois vers Ford qui lui fournit un V10 JD Zetec-R client. Esteban Tuero et Shinji Nakano se battent en fond de grille avec les Tyrrell-Ford, aux qualifications de Silverstone, les deux Tyrrell encadrent les deux Minardi (Tuero P 20, Nakano P21).

1999 Fond de grille

Minardi peine à se détacher du fond de la grille en cette saison 1999, se battant uniquement avec les Arrows à la régulière. Au Royaume-Uni Luca Badoer et Marc Gené, se qualifie en dernière ligne. En course après l’abandon de Badoer après 6 tours, Marc Gené termine la course juste devant l’Arrows de Toranosuke Takagi.

2000 Moteur « Fondmetal »

La situation financière de l’équipe se dégrade, Minardi ne peut posséder mieux qu’un antique V10 Ford de 1998. Ce n’est même plus un moteur client, trop chère. Minardi rachète donc les droits d’exploitation du moteur, le badge Fondmetal du nom du sponsor titre et le fait entretenir par la société LP Engines. Du côté de la voiture, Gustav Bruner a dessiné une nouvelle voiture, la M02. Au volant Gaston Mazzacane et Marc Gené. Telefonica, sponsor de l’équipe, donne une jolie teinte jaune à la voiture. À Silverstone, les deux pilotes Minardi-Fondmetal occupe la dernière ligne de la grille de départ. Ils terminent tout deux à la fin du classement de la course.

23 Apr 2000: Gaston Mazzacane of Minardi in action during the British Grand Prix at Silverstone in England. Mandatory Credit: Mark Thompson /Allsport

2001 Paul Stoddart et European à la rescousse

La maladie de Gabriele Bruni, la situation financière catastrophique, Minardi est à deux doigts de mettre la clé sous la porte fin 2000. L’homme d’affaires australien, Paul Stoddart passionné de sport automobile, déjà aperçu chez Arrows comme partenaire rachète l’écurie. European Aviation devient le nouveau propriétaire de l’équipe. Le rachat tardif fait que la nouvelle voiture sera une évolution de la M02 et que le moteur « Fondmetal » change juste de nom pour devenir « V10 European ». Ce sont les débuts de Fernando Alonso placé par Flavio Briatore chez Minardi. En Angleterre, avec une voiture et un moteur dépassé, le jeune Espagnol se qualifie dernier. Son équipier Tarso Marques pourtant plus expérimenté échoue à atteindre les 107 % et ne se qualifie pas. Alonso terminera dernier à trois tours du vainqueur Mika Hakkinen (Mclaren-Mercedes).

2002 Le renouveau

L’argent d’European Aviation permet la conception d’une nouvelle voiture, la PS02 et l’acquisition d’un moteur « récent ». Minardi signe avec Asiatech qui a repris à son compte l’exploitation et le développement du programme moteur Peugeot F1 depuis deux saisons. Le prometteur Mark Webber qui a terminé 5e en Australie avec Minardi se qualifie avant dernier à Silverstone. Son co-équipier le jeune Malais, Alex Yoong, échoue à se qualifier. La seule Minardi au départ ne dépassera pas le 9e tour après une sortie de piste de Webber.

2003 Jos « The Boss »

Minardi choisis de faire évoluer sa voiture, et signe un contrat de motorisation client avec Ford Cosworth. L’équipe avec une voiture fiable et un moteur plus puissant vise plus haut dans la hiérarchie. La Scuderia a signé Jos Verstappen, un pilote avec un bon coup de volant et le talentueux débutant Justin Wilson. Wilson 18e, Verstappen 19e aux essais qualificatif. En course, la petite équipe au moteur client Ford termine à un cheveu de l’équipe usine Jaguar qui possède la dernière spécification du moteur américain.

2004 Évolution ou « nouvelle voiture » ?

Durant la saison 2003, Minardi se pose la question de faire évoluer sa PS03 ou de créer « une nouvelle voiture ». Pour cela, Paul Stoddart rachète quatre châssis Arrows A23 (l’équipe ayant disparu la saison précédente), les ingénieurs Minardi les mettent aux normes 2003/2004 et Jos Verstappen test cette « PS04 » ainsi que la PS03 sur un même circuit. La « PS04 » ne se révélant pas plus performante que la PS03 Minardi choisis de faire évoluer cette dernière. C’est avec une PS04B que Minardi arrive à Silverstone 2004. Pour les essais, Minardi aligne une troisième voiture pour Bas Leinders. Gianmaria Bruni et Zsolt Baumgartner, les titulaires, sont 18e et 19e en qualification. Le Hongrois abandonnera sur moteur cassé après 29 tours, alors que l’italien terminera dernier loin du vainqueur à quatre tours.

2005 la der des ders

La PS05, évolution de la voiture de la précédente saison est propulsé par le tout dernier V10 Cosworth. Ford a quitté la F1, vendu son écurie Jaguar à Red Bull et laissé Cosworth seul aux commandes du département moteur. Patrick Friesacher et Christijan Albers se qualifient en fond de grille. Même punition en course, ils terminent tout deux derniers et loin de la tête de course. Le manque de fond et de développement se fait sentir. Paul Stoddart, ne pouvant plus assumer financièrement et ne trouvant pas de nouveau partenaire vend l’équipe à Red Bull qui créé ainsi la Scuderia Toro Rosso.

DIGITAL IMAGE

2006 Super Aguri

Pourtant lors de la manche 2006 du Grand Prix de Grande-Bretagne, les fans de Minardi auront la consolation de voir une « ex-Minardi » rouler. La nouvelle écurie Super Aguri constituée par Honda et Aguri Suzuki en quelques mois a racheté à Paul Stoddart les châssis A23/PS04.Arrows A23 en 2002, puis remise en service sous le nom de Minardi PS04 en 2003, elle reviennent sous le nom de SA05 en ce début de saison 2006. C’est Takuma Sato et Frank Montagny qui sont au volant des SA05-Honda (Sakon Yamamoto pilote une 3e voiture pour les essais). Les pilotes Super Aguri terminent en queue de peloton ce Grand Prix 2006.

Toujours en piste !

La saison passée, le « F1 experience tour », véritable « 11e écurie » de la Formule 1 était à Silverstone. Dirigée par Paul Stoddart, elle aligne plusieurs Minardi F1x2 biplace avec leur célèbre V10 European.