Image default
Actualité Minardi

Giancarlo Minardi, le point avant la Turquie

Nous sommes arrivés au quatorzième Grand Prix de la saison, le quatrième de la dernière ligne droite. Le championnat du monde de Formule 1 a atterri en Turquie après un long arrêt de neuf ans, au cours duquel le circuit a été très peu utilisé. Comme au Portugal, l’asphalte a été reconstruit ici aussi.

Pirelli a pris les composés les plus durs, de C1 à C3, étant une piste exigeante pour les pneus, surtout dans le virage 8. Comme cela s’est déjà produit cette saison, ce sera une nouvelle piste pour certains pilotes, comme Leclerc, qui n’ont eu l’occasion de la tester que sur le simulateur.

Après la conquête du septième titre des constructeurs, Mercedes s’apprête à célébrer Lewis Hamilton qui, hormis les cataclysmes, aura l’occasion d’égaler Schumacher. Une Mercedes qui s’apprête à renouveler, pour un an, la collaboration avec Toto Wolff car j’ai l’impression qu’à partir de 2022 elle ne peut plus rester que comme fournisseur de moteurs, compte tenu des contrastes avec Liberty Media.

Christijan Albers, Turquie 2005, Minardi PS05 V10 Cosworth

Chez Ferrari, les efforts se concentrent déjà non seulement sur 2021, mais surtout sur 2022. C’est pourquoi Mattia Binotto ne suivra pas l’équipe lors des derniers matchs à l’extérieur. Ferrari a beaucoup de chemin à parcourir.

Nous nous dirigeons vers la fin de ce championnat certainement anormal, avec encore quelques places à régler, surtout à domicile Red Bull et Alpha Tauri avec l’avenir d’Albon et de Kvyat en grand doute.

L’ombre du japonais Tsunoda se fait de plus en plus insistante sur le Russe, tandis qu’Albon doit essayer de sortir de cette torpeur même si je ne pense pas que ce soit entièrement sa faute. Pendant des années, la différence de performance entre Verstappen et ses compagnons de combat a été trop importante. J’ai l’impression que toutes les voitures ne sont conçues que pour le Néerlandais.

Il ne reste plus qu’à suivre le GP turc de la meilleure façon possible. Attention aux horaires : qualification à partir de 13h00 et course à partir de 11h10.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Related posts

F1 | Gp Mexique, Lewis Hamilton craint la Ferrari. MINARDI « une course tactique »

Camille Oger

Barilla en F1 dès 2021 ?

Camille Oger

Onyx Grand Prix

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies