F1 | Gp Italie, MINARDI « Une hirondelle ne fait pas un été, mais… »

F1 | Gp Italie, MINARDI « Une hirondelle ne fait pas un été, mais… »

5 septembre 2019 0 Par Camille Oger

Une hirondelle n’a pas fait le printemps, mais la victoire remportée par Leclerc à Spa-Francorchamps il y a seulement sept jours a représenté une belle bouffée d’air frais tant pour le championnat du monde que pour la Ferrari.

Nous arrivons à Monza, une piste à faible charge aérodynamique qui sur le papier devrait être favorable à Vettel et Leclerc même si le facteur pneu demeure. Dans les derniers tours, en Belgique, Leclerc a souffert et Hamilton s’est rétabli en arrivant derrière lui pour seulement 9 dixièmes. A ce moment-là, toute l’équipe a fait un excellent travail, sur le front des stratégies que celui de l’ordre donné à Vettel qui s’est rapidement effacé.

Ferrari en favoris à Monza

Nous parlons d’une piste très rapide, mais aussi très exigeante pour les moteurs. Encore une fois, les stratégies seront fondamentales, comme cela s’est déjà produit l’an dernier avec Hamilton qui a remporté la victoire.

Cela pourrait être un week-end plus exigeant pour Red Bull, contraint de payer la pénalité à partir du fond de la grille avec Verstappen, mais l’arrivée d’Albon a renforcé les forces dans le champ de l’équipe, comme en témoigne sa cinquième place. Considérant que Mercedes et Hamilton sont imparables, Ferrari doit consolider la deuxième place du championnat des constructeurs, en essayant de garder Red Bull à distance.

Antonio Giovinazzi a également un rendez-vous important. A Spa, il a été le protagoniste d’une solide performance, malheureusement déjouée en finale par une erreur. En Formule 2 comme en Formule ACI-CSAI Abarth, il a été le protagoniste d’importantes victoires, démontrant à quel point cette piste lui donne de la sécurité. J’espère qu’il pourra mettre toute son expérience à profit.

Je vous souhaite un bon Grand Prix et j’espère que vous serez nombreux à Monza.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

http://www.minardi.it/f1-gp-italia-minardi-una-rondine-non-fa-primavera-ma/