F1 | GP France, le point par Gian Carlo Minardi « Mercedes sans adversaires »

F1 | GP France, le point par Gian Carlo Minardi « Mercedes sans adversaires »

24 juin 2019 0 Par Camille Oger

Le Grand Prix de France n’entrera certainement pas dans l’histoire comme la course la plus passionnante, au contraire, mais on se souviendra de lui pour la énième victoire (la huitième sur autant de GP) et la double victoire de Mercedes.

Après l’extraordinaire pole position, Lewis Hamilton a également conquis la victoire en « jouant » avec ses rivaux, comme le montre le temps établi au dernier tour (1’32″764) avec des pneus usagés et sujet à des cloques, battu seulement par Sebastian Vettel (1’32″740) pour 3 centièmes, avec des pneus neufs montés sur l’avant-dernier tour, ayant maintenant consolidé la cinquième place.

Pour l’ensemble de la course Ferrari a payé un écart de 6-7 dixièmes de ses rivaux directs. La Mercedes s’avère être une voiture imbattable dans laquelle l’inconnu le plus important est de comprendre quelle est sa véritable marge sur les adversaires. J’ai l’impression qu’ils n’utilisent pas tout son boost en ce moment.

Ferrari quitte la France avec la troisième place de Leclerc qui a réussi à laisser derrière lui la Red Bull de Verstappen, qui s’est confirmé comme une voiture au même niveau que la Rossa. Vettel, en fait, n’a pas été en mesure de dépasser le Hollandais.

Nous saluons rapidement Le Castellet, pour préparer le prochain défi en Autriche, déjà prévu pour le week-end prochain.

 

Gian Carlo Minardi

http://www.minardi.it/f1-gp-francia-il-punto-di-gian-carlo-minardi-la-mercedes-gioca-con-gli-avversari/

Traduit avec www.DeepL.com/Translator