Image default
Actualité

F1 en période de COVID-19 | MINARDI « Les équipes auraient demandé à Liberty Media trois mois de congé sabbatique avant de redémarrer »

Ce sont des jours délicats pour la Formule 1. L’enjeu n’est pas seulement une saison de sport automobile, mais aussi l’avenir de nombreuses équipes. Ne pas courir signifierait perdre les droits de télévision et donc des revenus plus faibles, mais cette période d’urgence sanitaire mondiale ne permet pas de rédiger des programmes à long terme car nous sommes confrontés à des scénarios qui changent continuellement.

Après le Canada, l’avenir du Grand Prix de France prévu le 28 juin est également en danger,

« A l’heure actuelle, il faut rappeler que le principal problème est la fermeture des frontières et donc qu’à partir d’aujourd’hui, tout type de mouvement est interdit, tant à l’intérieur des pays qu’entre eux. Je souris quand j’entends que l’Autriche a donné le feu vert à la course », a commenté Gian Carlo Minardi.

« Red Bull Ring est peut-être l’un des rares circuits qui peuvent accueillir un grand prix à huis clos, mais avec les équipes qui ne peuvent pas se déplacer, rien n’est fait. Pour l’instant, il est impossible d’envisager une participation internationale », a déclaré Gian Carlo Minardi.

a poursuivi le directeur en soulignant que pour la plupart des circuits, la vente de billets représente le seul revenu permettant de faire face aux coûts énormes de l’accueil et de l’organisation d’un grand prix.

De plus, la mise en place d’une machine organisationnelle aussi complexe qu’une équipe de Formule 1 demande du temps.

« Pour cette raison, les équipes auraient demandé à Liberty media une période sabbatique de trois mois à partir de la première date. Dans ce cas, le premier grand prix ne serait pas disputé avant septembre », a analysé le manager de Faenza.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Related posts

24 heures du Mans, journée test du 2 juin du Racing Team Nederland

Camille Oger

Toleman, les débuts d’Ayrton Senna en F1

Camille Oger

Super Trofeo, pole position et victoire au Nürburgring pour Karol Basz !

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies