L’entretien d’un véhicule est une étape inéluctable pour préserver sa fiabilité et ses performances. Cet article vous donne quelques points à réviser régulièrement pour garder votre voiture en bon état.
Effectuer la vidange d’huile moteur
Faire une vidange est l’une des choses à prioriser pour bien entretenir votre véhicule. Cette étape doit être effectuée selon les consignes des constructeurs. Pour les moteurs à essence, les fabricants recommandent de changer l’huile tous les 10 000 à 15 000 km. Cela correspond à 1 fois par an pour un usage régulier et 1 fois par 2 ans pour une utilisation rare. Quant aux moteurs diesel, ceux-ci devraient être vidangés tous les 7 000 km, soit environ une à deux fois par an. Si vous ne prenez pas en soin et négligez cette tâche, votre moteur risque de se détériorer rapidement ou encore votre voiture consommera plus de carburant. Il est donc fondamental de vidanger l’huile moteur périodiquement pour éviter ces désagréments. Pour ce faire, placez d’abord votre véhicule sur des rampes pour le maintenir en élévation. Retirez ensuite le bouchon de vidange pour évacuer l’huile usagée. Revissez après le bouchon et versez la nouvelle huile. N’oubliez pas de remplacer le filtre à huile.
Vérifier l’état des pneus
Les pneus font partie des pièces maîtresses d’un véhicule après le moteur. Une voiture qui circule avec des roues non conformes pourrait occasionner d’éventuels accidents. Il est donc essentiel de vérifier l’état des pneus avant de vous déplacer avec votre automobile. Afin d’assurer le contrôle, n’hésitez pas à contacter votre garagiste ou votre mandataire automobile. Mais si vous décidez de le faire vous-même, voici quelques mesures à suivre. Surveillez d’abord le niveau d’usure du pneu en regardant la profondeur de sa sculpture, dont la hauteur minimale est 1,6 mm. Supervisez ensuite le niveau de gonflage. Il faut savoir qu’une roue gonflée à juste pression permet à votre véhicule de consommer moins de carburant. Généralement, la pression à chaud est évaluée à 2,8  bars et celle à froid est à 2,5 bars.
Contrôler les plaquettes de frein
Fondamental pour la sécurité, le remplacement des disques et des plaquettes de frein figure parmi les étapes importantes pour entretenir un véhicule. Lorsque le freinage de votre automobile commence à perdre son fonctionnement et son efficacité, vous devez regarder rapidement le niveau d’usure des plaquettes. Il faut savoir que l’usure de ces dernières dépend de vos manières de conduite et du type de circuits que vous empruntez habituellement. Sachez qu’une automobile qui roule souvent sur la route nationale use moins ses freins que celle qui circule en ville. En général, le contrôle des plaquettes et des disques de frein doit être faite tous les 30 000 km. Celui-ci est réalisable si vous n’avez remarqué auparavant aucun signe de défaillance des freins (rayés, voilés, fissurés, cassés). Pour ce faire, vérifiez la côte minimale de l’épaisseur du disque définie par le constructeur avec l’appareil de mesure nommé « palmer ». Si le disque est rayé, son changement est obligatoire.

Laisser un commentaire