Brésil 85, premier Grand Prix pour la Scuderia Minardi

Le Grand Prix du Brésil ouvre la saison 1985 de Formule 1 après l’annulation de la course à Dallas (Texas/USA). La course sud-américaine, se déroule sur le circuit de Jacarepagua dans l’Etat de Rio de Janeiro. Après une première course de F1 en 78, Jacarepagua accueillera le GP du Brésil de 1981 à 1989. La Formule 1 rejoindra ensuite, à partir de la saison 1990, l’Etat de Sao-Paulo et son tout nouveau circuit d’Interlagos. Ce dernier accueillera dimanche le Grand Prix du Brésil.


Le circuit de Jacarepagua après la F1, accueillera le championnat CART (« F1 US »), ainsi que des courses de moindre importance internationale jusqu’à la fin des années 2000. Les autorités de Rio de Janeiro décident de raser le circuit et d’en faire un centre Olympique en vue des JO de 2016. Le circuit était devenu obsolète.

La première Minardi à débuter officiellement en Formule 1

Le Brésil, est donc la première manche de la saison 1985 de Formule 1, c’est aussi la première apparition du constructeur italien Minardi en F1. L’équipe de Faenza arrive de la Formule 2 ou elle évolue depuis le début des années 70. Minardi engage donc la 27e voiture engagées pour cette course, une Minardi M185 à moteur V8 Ford Cosworth DFY chaussée de Pirelli (Goodyear équipe une partie de la grille.). La petite équipe n’est pas encore équipée d’un moteur Turbo, la norme dans les années 80. Celui-ci, un Motori Moderni, arrivera en cours de saison.

Pierluigi Martini aura la lourde tâche de qualifier la voiture face à une concurrence équipée de moteur Turbo. Seul l’équipe Tyrrell court avec un moteur atmosphérique Ford Cosworth comme Minardi. 27 engagées donc pour 25 place sur la grille de départ. Martini réussis l’exploit de se qualifier en 25e et dernière position. Une victoire pour les Italiens qui débutent en Formule 1. Bien aidé par le forfait des deux Toleman Hart privés de pneumatiques. Certes, la Minardi Ford est très loin de la Ferrari de Michele Alboreto en pole position, 16 secondes.

Pierluigi Martini et Minardi ont parcouru 41 tours de leur premier Grand Prix en Formule 1, l’équipe ne rallie pas l’arrivée le moteur Ford décidant de rendre les armes avant le drapeau à damier. Alain Prost sur Mclaren TAG Porsche remporte la course, 12 autres voitures franchissant la ligne d’arrivée.

 

 

A propos de Camille Oger 74 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire