Ingo Gerstl (Top Speed – Toro Rosso STR1) n’a pas raté son début de saison en Boss GP. Le champion 2016 de Formule libre, au volant de sa Toro Rosso propulsé par un V10 Cosworth, a dominé de la tête et des épaules les séances d’essais, les qualifications et remportés les deux courses à Hockenheim en avril dernier.

Les nombreuses Dallara-Mecachrome, La Benetton B197 Judd de Phil Straford, ni même la Super Aguri SA06 Cosworth de Wolfgang Jaksch non pu rivaliser avec le pilote autrichien.

Le champion, 2016 compte bien conserver son titre

Le Boss GP est un championnat qui regroupe des monoplaces issus de la Formule 1, Indycar, GP2 series, Formula 3.5 ou encore Formule 3000. Le tout en deux catégories, « Open » pour les F1 et monoplaces américaines, « Formula » pour les autres.
À noter, le retour officiel de l’écurie Coloni Motorsport à la compétition cette année en Boss GP avec une F3000 Auto GP Lola Gibson pilotée par Mahaveer Raghunathan. Coloni, ancienne écurie de F1 des années 80 et 90, puis en F3000 et GP2, est également engagée en F4 italia.
Prochain rendez-vous du Boss GP, à Zandvoort aux Pays-Bas le week-end prochain.
 

Related posts

Giancarlo Fisichella de retour en monoplace

Camille Oger

F1 | Gp Russie, LE POINT DE GIAN CARLO MINARDI « Leclerc freiné par une consommation excessive ? »

Camille Oger

L’assurance auto pour une voiture de sport

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies