Barcelone sous la neige, Brendon Hartley fait un tour d’installation

Hier matin le circuit de Catalunya était sous la neige, résultat aucun roulage. La neige a commencé à fondre vers midi, le drapeau vert a été présenté vers 13H, mais la piste restait détrempée. Mclaren et Fernando Alonso ont pris la piste vers 13H30 et aligné 12 tours. Quelques pilotes ont également fait des tours d’installation, c’est le cas Brendon Hertley avec sa STR13.

L’équipe n’est pas restée les bras croisée à regarder la neige. Ils ont travaillé sur la voiture dans le garage, Brendon a vérifié en piste si tout allait bien et en à profité pour tester les pneus pluie. Des pneus qui seront sûrement très utilisés aujourd’hui encore. La pluie devrait s’abattre toute la journée sur Barcelone. Certaines équipes réclament le déplacement des essais à Bahreïn l’an prochain, pays certes épargné par la pluie et la neige, mais se souviennent ils des tempêtes de sables fréquentes en cette période dans l’émirat ? Le sur coût en vaut-il la peine ?

« Avec la nouvelle surface et un tel froid, nous avons à peine pu faire fonctionner les pneus. Nous avons testé plusieurs choses sur la voiture pour préparer Melbourne et c’est bien de pouvoir valider quelques pièces ».

« Nous avons fait d’autres choses telles qu’une simulation de départ et des vérifications de procédures afin de récolter des données. C’était un peu ennuyeux pour moi de ne pas rouler sur le sec mais je suis sûr que les prochains essais me permettront de faire mieux ». Déclare le pilote Néo-zélandais.

Des essais statiques à la place d’une journée de roulage

James Key préfère relativiser la perte d’une journée, « Des essais statiques, qui devaient être faits à un moment ont été pratiqués dans le garage. Nous avons perdu beaucoup de temps de roulage cette semaine mais c’est pareil pour tout le monde. Il y aura des progrès à faire et du retard à rattraper »

 

A propos de Camille Oger 41 Articles
Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d’amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l’ombre de Ferrari.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*