Image default
Actualité

Après Alfa Roméo, retour de Maserati en Formule 1 ?

Après l’annonce du retour d’Alfa Roméo en Formule 1 de façon officiel comme sponsor titre et partenaire technique de Sauber, le groupe FIAT-Chrysler propriétaire de la marque italienne et de Ferrari pense à faire revenir une autre de ses marques phare. Maserati pourrait faire son apparition comme sponsor chez Haas motorisé et partenaire de Ferrari. Une bonne nouvelle pour Haas qui peine à attirer les partenaires malgré des résultats plus que correct. Une possibilité également pour Ferrari d’afficher plus de poids lors de future négociation en F1 ? Retour sur la « carrière » de Maserati en Formule 1.

Les frères Maserati, pilotes de courses, fondent leur écurie-constructeur en 1926. Après plusieurs victoires dans les Grand prix d’avant-guerre, Maserati au bord de la faillite est vendu à la famille Orsi en 1937, les frères Maserati continues de travailler pour la marque qu’ils ont fondée. Dans les années 40, Maserati remportera par deux fois les 500 miles d’Indianapolis.

Maserati rejoint le championnat de Formule 1 en 1950, les premières saisons ne sont pas à la hauteur des espérances des dirigeants. Un podium à Monaco en 1950 pour seul résultat cette année-là, 9 abandons sur 10 courses en 1951, un podium en 1952.

La saison 53 marque le véritable départ de Maserati avec l’arrivée du champion du monde Juan Manuel Fangio. La voiture est enfin fiable et performante, plusieurs podiums et la victoire de Fangio en Italie viennent concrétiser les efforts fournis par toutes l’écurie.

En 54, Fangio remporte les deux premiers Grand Prix avec Maserati avant de rejoindre Mercedes qui va dominer toute la saison. La domination Mercedes continuera en 55, Maserati n’arrivera pas à rivaliser.

Fin 55 Mercedes quitte la F1, Maserati aborde la saison 56 avec le sourire, Stirling Moss remportera deux courses, ses coéquipiers, plusieurs podiums.

Fangio revient chez Maserati en 57. Fangio et la Maserati 250F vont faire des étincelles. Fangio et Maserati remportent le titre de champion du monde des pilotes, le 5e pour Fangio.

En 58 devant les difficultés financières, Maserati retire son écurie d’usine. Les Maserati continuent d’être engagées à titre privé par des pilotes et des équipes jusqu’en 1960. Maserati restera motoriste en F1 jusqu’en 1969.

Related posts

Formule 2, victoire italienne à Silverstone

Camille Oger

Mercedes et Porsche en Formule E, retrait du DTM pour l’une, fin du programme LMP1 pour l’autre

Camille Oger

British American Racing

Camille Oger

Ecrivez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Cookies